Chez Nado Coeur Index du Forum Chez Nado Coeur
Je voudrais essayer de mettre un peu de soleil dans votre cœur, avec son Histoire, et ses belles Villes, ses Recettes, ses Photos, sa Musiques, ses Traditions, ses Vêtements Traditionnels. En espérant que vous passerez un agréable moment dans mon univers.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Famielles Ababsa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chez Nado Coeur Index du Forum -> BIOGRAPHIES -> Chanteurs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nado Coeur
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2008
Messages: 268
Point(s): 302
Moyenne de points: 1,13

MessagePosté le: Sam 28 Juin - 13:41 (2008)    Sujet du message: La Famielles Ababsa Répondre en citant

Nom : Ababsa
Prénom : Abdelhamid

Né : le 15 décembre 1918
Lieu : à Barika (Batna).
État civil : Ababsa Abdelhamid
(Auteur compositeur interprète et poète ,)

Une famille de musiciens pendant près de 40 ans, le père a été l’une des grandes figures de la musique algérienne Ababsa Abdelhamid Orphelin de mère à dix mois. Grandit à Biskra
Abdelhamid Ababsa apprit la musique en allant tapoter du piano dans une taverne du côté de l'Amirauté qui appartenait à un Italien. Messaoud el Habib, un pianiste qui fut durant de longues années le musicien attitré de Cheikh el Afrit, aux côtés de M'hamed el Kourd, l'aida beaucoup. Par la suite, il apprit le luth, l'orgue (el manfakh).
Mais, le secret de la musique, il l'a pénétré en autodidacte et ses premiers pas dans la chanson nationaliste, il les fit en mettant en musique une qacida de son père. C'est lui aussi qui composa la musique du chant patriotique Fidaou el Djazair de son ami Moufdi Zakaria. Né dans le terreau du nationalisme et de la poésie populaire, il atteint la plénitude dans l'interprétation des chants, celle des qaçaids, en 1936, à Tlemcen, sur la place El Kheddam, quand il chanta devant douze mille personnes, le nachid Fidaou el Djaiair. Pour cela, il sera proscrit de la ville.
Depuis, il se mit à composer des qacidates et des chansons. En 1942, il enregistre chez Pacific Talet aâlya, en 1944 Ya rahala, mais c'est Hyua qui connut le plus grand succès, chanson qu'il interpréta pour la première fois, après Slimane Mégari, en 1938, à la radio d'Alger, et qu'il n'enregistre sur disque qu'en 1947. Depuis cette date, cette chanson qu'interprétera avec brio également El Bar Amar, demeure la plus demandée et la plus appréciée par les mélomanes. Après cet exploit, encouragé par le public, Abdelhamid (Abdelmadjid à l'état civil) monte sa propre troupe Djawalat Ababsa (19371976) et composa lui même les poèmes de ses chansons.
En 1945, il dénonce le massacre du 8 mai et en 1946, lors d'un meeting, il chanta la même chanson à Paris et se retrouva en prison, pour deux ans, en compagnie de Cheikh El Hasnaoni. Durant la guerre de libération, il organise en France des galas privés pour la communauté émigrée et à la veille de l'indépendance, il se consacra aux anachid et chansons patriotiques.


Nom : Al-Jazairia
Prénom : Fella
Né :
Lieu : France
État civil : Fella Ababsa
Fella Ababsa née en France et qui a grandi à Alger ,a été bercée très tôt par les musiques du Maghreb et de l' Orient et particulièrement de Tunisie. Fella Ababsa est une Grande star de la chanson D'un âge très jeune elle a été entourée par Andalousian et musique algérienne, et a appris le piano et l'Oud aussi bien que d'autres instruments musicaux. À 15 ans elle a joint les groupes musicaux dans le capitale, puis âgés 20 ans fait une série présentation à Londres où elle est restée pendant plusieurs années et a perfectionné sa connaissance de la musique orientale. Elle chante tous les styles de la chanson arabe du Maghreb à l' Orient. Depuis plusieurs années Fella se produit en Europe ainsi que dans le monde arabe.Elle enregistra de nombreuses émissions de Télé , A2 ,TF1 Taratata en duo avec Khaled , les nuits du Ramadhan. Fella est une chanteuse fantasque , tous ses concerts sont des shows très vivants. Elle s' est produit en Angleterre , USA , Égypte , Koweït ,Tunisie , Maroc , ...France. Elle est une star en Algérie où elle est appréciée pour ses qualités d'interprète.







Nom : Ababsa
Prénom : Naïma
Né :
Lieu : à Alger
État civil : Naïma Ababsa
Bien qu’elle ait passé une partie de son enfance en France,Grande star de la chanson et musique de danse algérienne , Naïma a chanté très tôt , d' abord dans les festivités familiales au sein d' un orchestre féminin connu (celui de sa mère) puis depuis 10 ans avec son propre orchestre. Après une terrible maladie , elle décida d' enregistrer , pour le bonheur de son public. A ce jour elle a enregistré 4 albums.
le 1er dans le genre du Malouf de Constantine le 2 eme dans le genre , ou elle excelle , le folklore chaoui et de l' est algérien. Il aura fallu attendre janvier 1999 pour qu’elle y donne ses premiers concerts ! Les Européens amateurs de world music ont été immédiatement séduits par la voix mélodieuse de Naïma et son énergie scénique. Un autre public, plus inattendu, l’a ovationnée : les arrangements musicaux à base de boîte à rythme et de synthétiseur ont fait craquer les amateurs de techno ! Naïma Ababsa est une dance-machine à elle toute seule. Certes, ni son registre ni son physique ne la rapproche de James Brown ; pourtant, sa musique provoque une irrésistible envie de danser. En Algérie, le top du top, c’est de lui confier l’animation de son mariage, pour que celui-ci soit une fête inoubliable. Car Naïma est avant tout une bête de scène. Elle a d’ailleurs longtemps refusé d’enregistrer, forgeant son immense succès à force de concerts et de tournées.


Nom : Ababsa
Prénom : Najib
Né :
Leu :
État civil : Najib Ababsa
Chanteur populaire qui anime les nuits d' Alger depuis plusieurs années. a commencé très tôt sa carrière, sa première apparition à la télévision algérienne fût à l'age de 10 ans (baba wa oummi). Il a consacré sa vie à sa plus grande passion : la chanson. Nadjib chante avec une voix sensible, d'abord les chansons de son père, puis, pour les festivités familiales, pour lesquelles il est très sollicité, tous les styles de la chanson algérienne. Il est capable de passer du Châabi, au "Asri" en passant par le folklore et même le raï. Il aime Alger et il continue sa vie d'artiste dans un pays qu'il ne veut pas quitter, malgré les difficultés passagères. Son public lui rend bien et il l'apprécie. Il est venu toutefois en Europe, il a chanté en France, Belgique et Suisse.

Ababsa Mobarek : N'est autre que l' Éditeur et Web master du site http://www.aladin2000.com
Ababsa Shérin : Joue dans l'orchestre de sa Tante Naima..
Ababsa Mère : Chantait dans un orchestre très populaire...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Juin - 13:41 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chez Nado Coeur Index du Forum -> BIOGRAPHIES -> Chanteurs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro